Navigation – Plan du site
‎Miscellanées

Un radical discret : l’esclavage dans la pensée singulière de Félix Tanco Bosmeniel

Un radical discreto: la esclavitud en el pensamiento singular de Félix Tanco Bosmeniel
A discreet radical: slavery in the singular thought of Félix Tanco Bosmeniel
Karim Ghorbal
p. 227-249

Résumés

Cet article se veut une approche du parcours individuel et de la pensée de Félix Tanco Bosmeniel (1796-1871), considéré ici comme un « cas limite ». Sa condamnation sans équivoque de l’esclavage fait de lui un acteur en marge, dont la trajectoire singulière met en lumière les possibles et les points d’achoppement du champ social cubain. Par la brèche idéologique que ses actes et ses écrits supposent, la figure de Tanco amène à repenser les schémas préexistants tout en accordant une autonomie à son discours, ce qui permet de rompre avec une certaine forme de lecture téléologique de l’histoire coloniale de Cuba. L’étude de sa pensée en matière d’esclavage offre également la possibilité de s’interroger sur la valeur éthique de la notion parfois ambiguë d’ « abolitionnisme ». Les silences historiographiques à l’endroit de Tanco, qui était porteur d’un discours intégrationniste « avant la lettre », reflètent d’une certaine manière les réalités racistes au sein desquelles ont pris forme les représentations de l’esclavage.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Les origines de la rupture
Pour une poétique du contraste
L’abolitionnisme en question

Aperçu du début du texte

Félix Manuel de Jesús Tanco y Bosmeniel (1796-1871) n’est pas à proprement parler une inconnue de l’histoire coloniale cubaine. Le créole n’est pourtant mentionné par les spécialistes de cette période que de façon sporadique, à tel point que, sur le plan biographique, les informations pour retracer avec exactitude son parcours font parfois défaut. Salvador Bueno n’a pas tort de dire que Tanco est l’une des figures les plus méconnues de l’histoire cubaine. L’étude de sa pensée politique et littéraire, en particulier eu égard à la question de l’esclavage, offre pourtant une série de clés pour saisir les nuances idéologiques et les contradictions de son temps.

Son époque, Tanco l’envisage notamment dans la longue correspondance qu’il entretient avec son ami Domingo del Monte, homme d’influence et l’un des chefs de file du réformisme créole. S’il est vrai que Tanco pouvait partager quelques-unes des valeurs défendues par les réformistes, certains aspects de sa pensée ayant trait à l’escl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Karim Ghorbal, « Un radical discret : l’esclavage dans la pensée singulière de Félix Tanco Bosmeniel », Mélanges de la Casa de Velázquez, 42-1 | 2012, 227-249.

Référence électronique

Karim Ghorbal, « Un radical discret : l’esclavage dans la pensée singulière de Félix Tanco Bosmeniel », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 42-1 | 2012, mis en ligne le 16 avril 2014, consulté le 24 novembre 2014. URL : http://mcv.revues.org/4428

Haut de page

Auteur

Karim Ghorbal

Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis-Université El Manar

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org