Navigation – Plan du site
Dossier. Pour faire une histoire des listes à l'époque moderne

La démesure des listes du Conseil des Indes au xviie siècle

Le Nouveau Monde vu depuis les bureaux madrilènes
La desmesura de las listas del Consejo de Indias en el siglo xvii. El Nuevo Mundo visto desde los despachos madrileños
The overblown lists of the Council of the Indies in the 17th century. The New World as viewed by bureaucrats in Madrid
Guillaume Gaudin
p. 83-103

Résumés

Depuis le début du xvie siècle, le Conseil des Indes est chargé par le monarque du gouvernement des territoires hispano-américains. Au xviie siècle, la volonté de mieux maîtriser les vastes espaces lointains des Indes occidentales amène au recensement et à la compilation de l’ensemble des charges civiles et des bénéfices ecclésiastiques pourvus par Philippe IV. Pour cette tâche, la liste est l’outil par excellence issu du labeur quotidien — le « manejo de papeles » — des gratte-papier madrilènes. De 1630 à 1660, un commis du secrétariat de Nouvelle Espagne, Juan Díez de la Calle, un relator, Antonio de León Pinelo et le chroniqueur des Indes, Gil González Dávila travaillent sur plusieurs listes qui donnent à voir le Léviathan hispanique. La démesure des listes a le pouvoir de glorifier l’entreprise hispanique en Amérique : en les consultant, le lecteur appréhende globalement l’espace américain et apprécie l’étendue du pouvoir royal et l’ardeur évangélisatrice de la Couronne.

Haut de page

Dédicace

Si avrà en el Orbe Príncipes que abracen más dilatadas Regiones con su Corona; pero Monarca a quien Dios le diesse tanto que dar, como a nuestro Filipo, no se si le han conocido los Anales. […] No quiero que deba nada esta verdad a los colores de la elocuencia, y assí me ha parecido formar índice, para que cansándose la vista, aun de su multitud reduzida a números, se den por vencidos los ojos de la inmensidad de sus beneficios.

Alonso Núñez de Castro, Soló Madrid es Corte, 16581.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Des listes pour administrer à distance : Relación universal et Memorial informatorio
Outils de bon gouvernement : la liste au service du manejo de papeles
Des listes pour n’en faire qu’une : s’informer et penser en liste
Des listes pour faire l’histoire panégyrique de la monarchie hispanique en Amérique : Teatros ecleciásticos et Hierachía eclesiástica
Le goût de la liste de l’érudit Gil González Dávila, chroniqueur de Castille et des Indes
Les Relaciones geográficas de 1635 et 1648 : des listes de questions
Les Tablas cronológicas : les Indes occidentales en un coup d’œil
Conclusion

Aperçu du début du texte

Vers 1660, Juan Díez de la Calle (1598-1662), premier commis du secrétariat de Nouvelle Espagne du Conseil des Indes, achève le manuscrit de ses Noticias Sacras y Reales de los dos Imperios de las Indias Occidentales. Il est fier d’offrir au monarque une liste complète des charges civiles et ecclésiastiques pourvues par le Souverain et ses représentants au Nouveau Monde. Cette énumération reprend la division politico-administrative des Indes de Castille en deux vice-royautés (les deux tomes des Noticias Sacras) et onze audiences (soit onze titres) et se déploie sur 825 folios. Pour le commis, la liste joue d’une part un rôle d’outil administratif en englobant dans un même objet l’ensemble des nominations, épargnant ainsi de longues recherches dans les archives. Elle incline d’autre part à légitimer la souveraineté du Roi catholique sur ses possessions américaines en réponse aux propagateurs de la légende noire (le massacre des Indiens et l’avidité espagnole en Amérique). D’après Díe...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Gaudin, « La démesure des listes du Conseil des Indes au xviie siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez, 44-2 | 2014, 83-103.

Référence électronique

Guillaume Gaudin, « La démesure des listes du Conseil des Indes au xviie siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 44-2 | 2014, mis en ligne le 15 novembre 2016, consulté le 30 avril 2017. URL : http://mcv.revues.org/5766

Haut de page

Auteur

Guillaume Gaudin

UMR 5136 (Framespa, Toulouse)

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org