Navigation – Plan du site
Miscellanées

La cathédrale du Sacré-Cœur d’Oran (1898-1913)

Options architecturales, entre jeux d’acteurs et enjeux idéologiques
La catedral del Sagrado Corazón de Orán (1898-1913). Opciones arquitectónicas, entre juegos de actores y cuestiones ideológicas
The Sacré-Cœur cathedral at Oran (1898-1913). Architectural options between interplay of agents and ideological challenges
Dalila Senhadji
p. 249-278

Résumés

Cet article expose les résultats de l’un des axes de la recherche que nous avons exploré dans une thèse en vue de répondre à des questions relatives à l’architecture des églises construites par la France en Algérie. Nous nous limitons ici à quelques questionnements à propos d’un édifice religieux implanté à Oran, la cathédrale du Sacré-Cœur : l’architecture de cette église romano-byzantine a-elle été, dans le contexte colonial, une adaptation de modèles métropolitains à une architecture propre à la colonie ? Notre ambition ici sera d’expliquer le processus de construction de cette cathédrale en relevant les différentes modifications architecturales qu’ont connu ses plans, tout en se référant aux acteurs interagissant au cours de l’évolution du projet, afin de confirmer les raisons des choix finalement effectués. Une analyse de divers documents originaux, inédits, est présentée ici pour aborder le projet mauresque inexploité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les deux premiers projets inédits d’Albert Ballu
Le projet publié d’Albert Ballu
L’utopie d’un projet mauresque pour la cathédrale du Sacré-Cœur
Choix stylistique ou choix politique ?

Aperçu du début du texte

L’histoire de l’architecture chrétienne en Algérie, à partir de la conquête, est peu sinon pas étudiée. La ville d’Oran, où la présence arabe, espagnole, ottomane et française est pourtant bien attestée, est un terrain d’étude particulièrement important notamment en ce qui concerne les édifices chrétiens et leur état de conservation: les anciennes cathédrales d’Oran, Saint-Louis et le Sacré-Cœur, permettent en effet d’en proposer une analyse. Le cas de l’architecture de la cathédrale du Sacré-Cœur (fig. 1, p. 250) nous a paru intéressant car, bien que peu traité dans la littérature scientifique, il bénéficie de documents d’archives qui montrent l’existence de pré-projets remontant à 1898, mais aussi d’un projet mauresque qui fut écarté.

Fig. 1. — Façade occidentale de la bibliothèque régionale d’Oran. Ancienne cathédrale du Sacré-Cœur, inspirée du deuxième projet d’Albert Ballu de 1899, remanié

Fig. 1. — Façade occidentale de la bibliothèque régionale d’Oran. Ancienne cathédrale du Sacré-Cœur, inspirée du deuxième projet d’Albert Ballu de 1899, remanié

Photographie de l’auteur, 2014

Nous avons donc mené une enquête...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dalila Senhadji, « La cathédrale du Sacré-Cœur d’Oran (1898-1913) », Mélanges de la Casa de Velázquez, 44-2 | 2014, 249-278.

Référence électronique

Dalila Senhadji, « La cathédrale du Sacré-Cœur d’Oran (1898-1913) », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 44-2 | 2014, mis en ligne le 15 novembre 2016, consulté le 24 juin 2017. URL : http://mcv.revues.org/5838

Haut de page

Auteur

Dalila Senhadji

Université des Sciences et de la Technologie Mohamed Boudiaf (Oran)

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org