Navigation – Plan du site
Actualité de la recherche
Débats. La internacionalización de la historiografía española: ¿una asignatura pendiente?

Presentación

Présentation
Presentation
Xosé M. Núñez Seixas
p. 267-274

Résumés

Trente ans après la réarticulation d’une infrastructure académique et de recherche qui aspirait à combler les lacunes héritées du franquisme, et malgré des avancées notoires, la pleine intégration de l’historiographie espagnole — contemporaine, concrètement — dans le monde globalitaire reste un sujet à l’ordre du jour. Dans ce dossier, différents historiens de formation internationale et qui exercent leur activité en Espagne ou sur l’histoire de l’Espagne, tout comme des historiens espagnols en poste dans des universités à l’étranger, tentent de répondre à diverses questions : l’historiographie espagnole est-elle parvenue à sortir de son isolement ? Dans cette opération, quel est le rôle des différents hispanistes étrangers ? Les historien(ne)s espagnols participent-ils à conditions égales dans les débats internationaux, apportant non seulement des études de cas, mais aussi des idées ou paradigmes originaux, issus de leur propre expérience ? Comment se resituer dans le panorama historiographique mouvant de l’internationalisation, caractérisé par son polycentrisme ?

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Las contribuciones reunidas en este dossier de debate recogen algunas de las intervenciones en la mesa redonda que, con el mismo título, fue coordinada por quien esto firma en el Congreso de la Asociación de Historia Contemporánea celebrado en la Universidad de Granada entre el 12 y el 14 de septiembre de 2012. En concreto, los textos de los profesores Adrian Shubert (York University, Toronto), Ludger Mees (Universidad del País Vasco) y Alejandro Quiroga (Universidad de Alcalá). A ellos se sumaron las contribuciones de José Álvarez Junco (Universidad Complutense de Madrid, UCM) y Enric Ucelay-Da Cal (Universitat Pompeu Fabra). Buscamos así un equilibrio entre dos perfiles: especialistas en Historia Contemporánea de España formados en el exterior, sea el mundo académico anglonorteamericano (Shubert, Quiroga y Ucelay-Da Cal) o alemán (Mees); e historiadores españoles formados al sur de los Pirineos, pero con amplia experiencia exterior (Álvarez Junco). Se trata, en casi todos los caso...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Xosé M. Núñez Seixas, « Presentación », Mélanges de la Casa de Velázquez, 45-2 | 2015, 267-274.

Référence électronique

Xosé M. Núñez Seixas, « Presentación », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 45-2 | 2015, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 26 mars 2017. URL : http://mcv.revues.org/6652

Haut de page

Auteur

Xosé M. Núñez Seixas

Ludwig-Maximilians-Universität, Múnich

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org