Navigation – Plan du site
Actualité de la recherche
Débats. La valorisation de la recherche publique en sciences humaines et sociales : retours d’expérience

Présentation

Presentación
Presentation
Jérôme France et Valérie Fromentin
p. 247-248

Résumés

Le terme de « valorisation » appliqué à la recherche a longtemps été réservé aux sciences « dures », au sens de « valorisation économique ». Avec la généralisation de la recherche sur projet, dont les financeurs attendent un retour sur investissements qui ne se limitent pas à la publication d’articles spécialisés, la valorisation « sociétale », plus répandue en SHS et naguère moins visible a désormais gagné ses lettres de noblesse. Ce dossier, qui est avant tout un dossier d’opinion, présente un ensemble de regards croisés et de retours d’expériences sur une pratique qui prend des formes très variées (diffusion des savoirs, médiation scientifique, transfert d’expertise vers les collectivités, brevets…), et tend à se professionnaliser de plus en plus. Il y est question de la difficulté de vulgariser, d’adapter et de renouveler le message en fonction des publics-cibles, des relations entre les chercheurs et ceux qui les valorisent, de l’importance de montrer « comment la science se fait » et non pas seulement ce qu’elle produit, du « temps du politique » qui n’est pas celui de la recherche.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Lors de la mise en place, en 2010, du Réseau thématique pluridisciplinaire pour la valorisation en sciences humaines et sociales, la direction de l’InSHS (CNRS) retenait pour définition celle proposée par le président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), Claude Birraux, en décembre 2008 : « La valorisation de la recherche est une activité qui consiste à transformer la recherche en un produit ou service ayant une valeur économique ou une valeur sociétale ». Longtemps, les activités de valorisation économique — transferts de technologie matérialisés par des brevets, contrats industriels, créations d’entreprises — sont restées l’apanage des sciences dites « dures », alors que la valorisation sociétale, très représentée dans les Sciences humaines et sociales (SHS) et sous des formes variées (expertise/diagnostic auprès d’organismes publics ou privés, « vulgarisation » et médiation scientifique à travers des conférences grand public, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme France et Valérie Fromentin, « Présentation », Mélanges de la Casa de Velázquez, 46-1 | 2016, 247-248.

Référence électronique

Jérôme France et Valérie Fromentin, « Présentation », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 46-1 | 2016, mis en ligne le 15 avril 2016, consulté le 28 avril 2017. URL : http://mcv.revues.org/6985

Haut de page

Auteurs

Jérôme France

UMR Ausonius, CNRS - université Bordeaux Montaigne

Valérie Fromentin

LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org