Navigation – Plan du site
Dossier. La ville antique de Baelo, cent ans après Pierre Paris

L’eau dans la fabrique de la ville

État de la recherche à Baelo Claudia
El agua en la fábrica de la ciudad: estado de la investigación en Baelo Claudia
Water in the fabric of the town: state of research at Baelo Claudia
Lætitia Borau
p. 97-120

Résumés

Depuis 2013, de nouvelles recherches (prospections pédestres, relevés architecturaux, sondages archéologiques) sont conduites sur le vaste réseau hydraulique de Baelo Claudia : la petite ville romaine comptait trois aqueducs, plusieurs bassins de décantation et des fontaines, au moins un château d’eau, ainsi que diverses citernes, tuyaux en plomb et égouts. Ce premier bilan porte surtout sur le système d’adduction d’eau et révèle l’existence de dispositifs originaux de l’ingénierie hydraulique romaine. Ce travail met en perspective le développement du réseau d’eau dans la ville, essentiellement durant le Haut-Empire, à travers le positionnement des ouvrages, leurs techniques de construction, leurs modèles architecturaux ou encore leurs chronologies. Une nouvelle image de Baelo Claudia s’esquisse progressivement, où l’eau revêt un rôle important dans la fabrique de cette ville située à l’extrémité méridionale de la péninsule Ibérique.

Haut de page

Notes de la rédaction

Avec la collaboration de : Clémence Mège, Service archéologique de la ville de Lyon (UMR 5138 – ArAr) (contributeur).

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Histoire des recherches
Contexte géomorphologique
Le réseau d’alimentation en eau potable
L’aqueduc de Molino de Sierra de la Plata
L’aqueduc de Realillo, un nouveau bassin et un château d’eau
L’aqueduc de Punta Paloma
Analyse des particularités architecturales des aqueducs
Matériaux
Morphologie et typologie des structures
Dimensions des ouvrages
Citerne, bassin de régulation, château d’eau : nouvelles interprétations
Les problèmes de pente : des dispositifs originaux
La ville et la chronologie des réseaux d’eau : nouvelles propositions

Aperçu du début du texte

À l’extrême sud de la péninsule Ibérique, dans la province de Bétique, la petite ville romaine de Baelo Claudia était alimentée par un vaste équipement hydraulique, encore mal connu jusqu’à ce jour. Grâce à une reprise de la documentation existante, augmentée de prospections pédestres et de sondages archéologiques, son réseau hydraulique (fig. 1, p. 98) apparaît désormais particulièrement bien développé : elle a bénéficié précocement de l’intervention d’ingénieurs spécialisés. En effet, la ville dispose de trois aqueducs, de citernes, de bassins, de tuyaux en plomb et de canalisations diverses ainsi que de deux édifices thermaux. Ces recherches mettent en évidence l’existence de structures hydrauliques inédites, particulièrement dans la ville haute, quartier pour lequel la littérature archéologique est quasiment muette.

Fig. 1. — Tracé et particularités architecturales des trois aqueducs

Fig. 1. — Tracé et particularités architecturales des trois aqueducs

DAO : L. Borau.

Ainsi, l’étude de ce réseau a permis de démontrer sa ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lætitia Borau, « L’eau dans la fabrique de la ville », Mélanges de la Casa de Velázquez, 47-1 | 2017, 97-120.

Référence électronique

Lætitia Borau, « L’eau dans la fabrique de la ville », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 47-1 | 2017, mis en ligne le 15 avril 2019, consulté le 24 avril 2017. URL : http://mcv.revues.org/7368

Haut de page

Auteur

Lætitia Borau

CNRS (UMR 5607 – Ausonius, Bordeaux)

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org