Navigation – Plan du site
Dossier. La ville antique de Baelo, cent ans après Pierre Paris
Conclusion

Conclusions. Le nouvel essor des recherches archéologiques à Baelo au xxie siècle

El nuevo impulso de las investigaciónes arqueológicas en Baelo en el siglo xxi
The new thrust of archaeological research at Baelo in the 21st century
Pierre Sillières
p. 215-230

Résumés

Les recherches archéologiques effectuées à Bolonia (Tarifa, Andalousie) de 1917 à 1921 et de 1964 à 1990 s’étaient presque exclusivement intéressées aux ruines de la ville hispano-romaine de Baelo. Celles qui y sont menées actuellement ont soit repris et développé ces travaux antérieurs, en particulier pour le théâtre, les aqueducs, les conserveries de poisson et la nécropole orientale, soit se sont portées sur des vestiges jamais fouillés auparavant, comme ceux de bâtiments au sud-est du forum et d’un probable édifice thermal situé hors les murs, ou encore ceux de l’oppidum de la Silla del Papa établissant définitivement que là-haut se trouvait la première Baelo.

Haut de page

Dédicace

À Jean-Noël Bonneville et à Bertrand Goffaux, nos amis disparus pendant ou au lendemain de leurs fouilles à Bolonia

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

L’objectif scientifique des archéologues du xxe siècle : Baelo Claudia
La troisième génération des archéologues de Bolonia : le renouveau des recherches archéologiques
Achèvement, reprise et développement de recherches antérieures
Le théâtre
Les aqueducs
Les salaisons de poisson
La nécropole orientale
Des recherches entièrement nouvelles
L’oppidum de la Silla del Papa
Une église wisigothique
De nouveaux édifices au sud-est du forum
Un probable bâtiment thermal hors les murs
Un chantier pour un autre siècle

Aperçu du début du texte

Depuis le 18 mai 1917, première journée des fouilles de Pierre Paris et George Bonsor à Bolonia, un siècle s’est écoulé. Mais les investigations archéologiques et historiques se poursuivent toujours sur ce très important établissement antique du littoral méridional de la péninsule Ibérique, non seulement sur le site de la ville hispano-romaine de Baelo Claudia, en bord d’océan, mais aussi sur l’oppidum de la Silla del Papa, l’établissement antérieur de Bailo, perché au sommet de Sierra de la Plata.

À Bolonia, une longue chaîne d’archéologues s’est formée : hommes et femmes d’Espagne, de France et de Belgique s’y sont succédé, soit au total plus d’une soixantaine de personnes qui, depuis le début du xxe siècle, se sont passionnées pour ce site si attachant et se sont laissé prendre au charme de ce lieu. Et dans cette foule des amis de Baelo ne sont pas comptés, alors qu’il faut ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Sillières, « Conclusions. Le nouvel essor des recherches archéologiques à Baelo au xxie siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez, 47-1 | 2017, 215-230.

Référence électronique

Pierre Sillières, « Conclusions. Le nouvel essor des recherches archéologiques à Baelo au xxie siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 47-1 | 2017, mis en ligne le 15 avril 2019, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://mcv.revues.org/7467

Haut de page

Auteur

Pierre Sillières

Université de Bordeaux-Montaigne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • Revues.org